Bon, bon, bon ... ! 

J'ai eu la bonne idée de vouloir remplacer ma porte de garage vieillote à 3 battants par une baie vitrée coulissante. 

Jusque là, je vois tous les bons côtés : amélioration de la luminosité, plus de courants d'airs, plus de froid dans la maison, une belle vue sur l'extérieure ... Bref, le top ^^

 

Une offre en cours sur la baie vitrée aluminium blanc ARTENS (H. 200 x l.240 cm) me presse le pas. Je passe commande. 

Après avoir passé commande, je me rends compte qu'il me manque 3 centimètres : les murs sont trops rapprochés. Bon, c'est pas grave ... j'avais mesuré la porte que je remplaçais, pas le mur pour une pose en tunnel. ... Oui, c'est qui vais poser cette baie ! On commence bien lol 

Je récupère mais 3 centimètres supplémentaires pour encastrer la baie en coupant un bout de mur et en burinant ce qui me fait une petite tranchée bien propre dans le mur. Je suis content, c'est propre, bien fait, impec.

Ma commande arrive à Leroy Merlin, je pars la chercher. Là tout en patacaisse, je vous raconte ça dans un autre article sur la location de camion : un spectacle lol. 

Je me livre. 

La baie est à la maison, le mur l'attend. Pour la fixer j'ai pris un kit de fixation universel que m'a recommandé le vendeur (en gros... il n'avait que ça), du joint polyuréthane, de la mousse polyuréthane, du béton et du joint silicone.

 

Pour poser la baie, il faut être costaud et DEUX BONHOMMES (le colis fait 100 kilos). 

On commence à monter dormants et montants au sol. L'assemblage est simple, rapide. On insére en forçant toujours les petits éléments qui serviront à la fermeture, et les balais d'isolation. On revérifie tous pour ne pas se retrouver dépourvu quand il faudra mettre les portes coulissantes (autrement dit pour pas tout désceller et démonter si c'est pas le bon sens). 

On est bon ! 

C'est le bon sens. 

Là, arrive l'énigme non résolue : le kit de fixation universel (des équerres, des plaques avec des boulons et des vis + chevilles). 

Ce que l'on a compris : le kit s'adapte en l'adaptant. Soit, les équerres : on les déformes en les marterant pour qu'elles soient plates ; les petites plaques avec les vis et les boulons sortent des rails extérieurs lorsqu'on les met : on tape comme des bourins pour les forcer et les bloquer à l'extérieur du cadre. On vise les équerres qui sont maintenant plates comme des crêpes aux plaques qui sont plus ou moins bloquées. BILAN : Kit foireux non adapté pour facilité la tache et à retourner le problème dans tous les sens, il n'est pas universel. 

Ok, on burine le mur aux endroits où il faut faire passer les "pattes de fixation" et on positionne le cadre de la baie vitrée. Perfecto ! 

On enlève, on positionne le joint polyuréthane au sol ; puis, on remet le cadre à sa place définitive. 

Perçage à l'endroit où se trouveront les vis fixant les pattes de fixation au mur. Cheville dans le mur et vissage avec embout en étoile.

La baie tient, vérification des niveaux et rééquilibrage avec des cales. 

Là, la manutention commence ! Une porte, puis l'autre. Il faut forcer un peu ça passe. Là aussi ne pas se gourrer de sens ! 

Les portes y sont. Les roulettes sont à régler en hauteur ... ça ferme. 

Ok, béton pour colmater. Puis polyuréthane pour isoler et finition au joint silicone. 

La baie est posée. Je suis parfaitement satisfait du résultat mais très contrarié d'avoir galéré avec ces pattes de fixation à la C*N. 

Cela nous aura plus tout en journée ce qui fait vraiment long pour ce type de travail, en 3 heures ça aurait dû être plié. 

JE ME DEMANDE ENCORE QUELLES FIXATIONS UTILISES LES PROFESSIONNELS  ??? 

... ah oui c'est vrai, les pro ne se fournissent pas chez LeroyMerlin lol